Accéder au Facebook d'Egale : Like Laïcité

Accédez au Twitter d'Egale ! Egalité Laïcité Europe


Editorial

Égale soutient la tribune contre le nouvel antisémitisme

posté le 24/04/2018

EGALE SOUTIENT LA TRIBUNE CONTRE LE NOUVEL ANTISEMITISME

Parce que l’anti-sémitisme ne cesse de progresser en France et en Europe, parce qu’il n’est plus l’apanage unique de l’extrême droite mais que la mouvance islamiste apparaît aujourd’hui comme un de ses principaux contributeurs, Egale soutient la tribune des 300 intellectuels contre le nouvel anti-sémitisme et approuve sa demande d’abroger en France les passages du Coran incitant à la haine et au meurtre des Juifs.

Nelly Fouks

 

Manifeste «contre le nouvel antisémitisme»

 

Ce manifeste, rédigé par Philippe Val et que publie « Le Parisien-Aujourd’hui en France Dimanche », réunit plus de 250 signataires. Parmi eux, un ancien président de la République, trois anciens Premiers ministres, des élus, des intellectuels, des artistes…

 

Dans un livre à paraître mercredi chez Albin Michel*, quinze intellectuels prennent la plume pour dénoncer le poison de l’antisémitisme. L’ouvrage, préfacé par la philosophe Elisabeth de Fontenay, est écrit avec l’énergie de la colère. Une colère qui prend aujourd’hui la forme d’un manifeste qu’« Aujourd’hui en France Dimanche » a décidé de publier. Elle grandit depuis la mort de Sarah Halimi, Parisienne de 65 ans défenestrée après avoir été rouée de coups le 4 avril 2017. La justice a mis plus de dix mois à reconnaître la circonstance aggravante de l’antisémitisme. Le 23 mars, moins d’un an plus tard, dans le même arrondissement, au cœur de la capitale, l’assassinat de Mireille Knoll, 85 ans, ravivait l’émotion et l’indignation nées de l’affaire Halimi. L’enquête est en cours.

Plus de 250 signataires ont répondu à l’appel rédigé par un collectif, dont Philippe Val, l’ancien directeur de « Charlie Hebdo ». Parmi eux, l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy, trois anciens Premiers ministres, l’ex-maire de Paris Bertrand Delanoë, des élus de tous bords, des représentants des différentes religions, des intellectuels, des artistes…

 

« Cette terreur se répand »

 

« L’antisémitisme n’est pas l’affaire des Juifs, c’est l’affaire de tous. Les Français, dont on a mesuré la maturité démocratique après chaque attentat islamiste, vivent un paradoxe tragique. Leur pays est devenu le théâtre d’un antisémitisme meurtrier. Cette terreur se répand, provoquant à la fois la condamnation populaire et un silence médiatique que la récente marche blanche a contribué à rompre.

Lorsqu’un Premier ministre à la tribune de l’Assemblée nationale déclare, sous les applaudissements de tout le pays, que la France sans les Juifs, ce n’est plus la France, il ne s’agit pas d’une belle phrase consolatrice mais d’un avertissement solennel : notre histoire européenne, et singulièrement française, pour des raisons géographiques, religieuses, philosophiques, juridiques, est profondément liée à des cultures diverses parmi lesquelles la pensée juive est déterminante. Dans notre histoire récente, onze Juifs viennent d’être assassinés - et certains torturés - parce que Juifs, par des islamistes radicaux.

 

« Une épuration ethnique à bas bruit »

 

Pourtant, la dénonciation de l’islamophobie - qui n’est pas le racisme anti-Arabe à combattre - dissimule les chiffres du ministère de l’Intérieur : les Français juifs ont 25 fois plus de risques d’être agressés que leurs concitoyens musulmans. 10 % des citoyens juifs d’Ile-de-France - c’est-à-dire environ 50 000 personnes - ont récemment été contraints de déménager parce qu’ils n’étaient plus en sécurité dans certaines cités et parce que leurs enfants ne pouvaient plus fréquenter l’école de la République. Il s’agit d’une épuration ethnique à bas bruit au pays d’Émile Zola et de Clemenceau.

Pourquoi ce silence ? Parce que la radicalisation islamiste - et l’antisémitisme qu’il véhicule - est considérée exclusivement par une partie des élites françaises comme l’expression d’une révolte sociale, alors que le même phénomène s’observe dans des sociétés aussi différentes que le Danemark, l’Afghanistan, le Mali ou l’Allemagne… Parce qu’au vieil antisémitisme de l’extrême droite, s’ajoute l’antisémitisme d’une partie de la gauche radicale qui a trouvé dans l’antisionisme l’alibi pour transformer les bourreaux des Juifs en victimes de la société. Parce que la bassesse électorale calcule que le vote musulman est dix fois supérieur au vote juif.

 

« Nous attendons de l’islam de France qu’il ouvre la voie »

 

Or à la marche blanche pour Mireille Knoll, il y avait des imams conscients que l’antisémitisme musulman est la plus grande menace qui pèse sur l’islam du XXIème siècle et sur le monde de paix et de liberté dans lequel ils ont choisi de vivre. Ils sont, pour la plupart, sous protection policière, ce qui en dit long sur la terreur que font régner les islamistes sur les musulmans de France.

En conséquence, nous demandons que les versets du Coran appelant au meurtre et au châtiment des juifs, des chrétiens et des incroyants soient frappés d’obsolescence par les autorités théologiques, comme le furent les incohérences de la Bible et l’antisémite catholique aboli par Vatican II, afin qu’aucun croyant ne puisse s’appuyer sur un texte sacré pour commettre un crime.

Nous attendons de l’islam de France qu’il ouvre la voie. Nous demandons que la lutte contre cette faillite démocratique qu’est l’antisémitisme devienne cause nationale avant qu’il ne soit trop tard. Avant que la France ne soit plus la France. »

« Le Nouvel Antisémitisme en France », Ed. Albin Michel, 213 p., 15 euros.

 

La liste des signataires 

 

Charles Aznavour ; Françoise Hardy ; Pierre Arditi ; Elisabeth Badinter ; Michel Drucker ; Sibyle Veil ; François Pinault ; Eric-Emmanuel Schmitt ; Marceline Loridan-Ivens ; Radu Mihaileanu ; Elisabeth de Fontenay ; Nicolas Sarkozy ; Pascal Bruckner ; Laure Adler ; Bertrand Delanoë ; Manuel Valls ; Michel Jonasz ; Xavier Niel ; Jean-Pierre Raffarin ; Gérard Depardieu ; Renaud ; Pierre Lescure ; Francis Esménard ; Mgr Joseph Doré ; Grand Rabbin Haïm Korsia ; Imam Hassen Chalghoumi ; Carla Bruni ; Boualem Sansal ; Imam Aliou Gassama ; Annette Wieviorka ; Gérard Darmon ; Antoine Compagnon ; Mofti Mohamed ali Kacim ; Bernard Cazeneuve ; Bernard-Henri Lévy ; Philippe Val ; Zabou Breitman ; Waleed al-Husseini ; Yann Moix ; Xavier De Gaulle ; Joann Sfar ; Julia Kristeva ; François Berléand ; Olivier Guez ; Jeannette Bougrab ; Marc-Olivier Fogiel ; Luc Ferry ; Laurent Wauquiez ; Dominique Schnapper ; Daniel Mesguich ; Jack Lang ; Enrico Macias ; Philippe Labro ; Francis Szpiner ; Raphaël Enthoven ; Brune Poirson ; Florence Berthoud ; Stéphane Beaudet ; Marine Gozlan ; Joseph Laroche ; Richard Abitbol ; Laurent Bouvet ; Pierre-André Taguieff ; Jacques Vendroux ; Georges Bensoussan ; Christian Estrosi ; Brice Couturier ; Imam Bouna Diakhaby ; Eric Ciotti ; Jean Glavany ; Maurice Lévy ; Jean-Claude Casanova ; Jean-Robert Pitte ; Jean-Luc Hees ; Alain Finkielkraut ; Père Patrick Desbois ; Aurore Bergé ; François Heilbronn ; Eliette Abécassis ; Bernard de la Villardière ; Richard Ducousset ; Juliette Méadel ; Daniel Leconte ; Jean Birenbaum ; Richard Malka ; Aldo Naouri ; Guillaume Dervieux ; Maurice Bartelemy ; Ilana Cicurel ; Yoann Lemaire ; Michel Gad Wolkowicz ; Olivier Rolin ; Dominique Perben ; Christine Jordis ; David Khayat ; Alexandre Devecchio ; Gilles Clavreul ; Jean-Paul Scarpitta ; Monette Vacquin ; Christine Orban ; Habib Meyer ; Chantal Delsol ; Vadim Sher ; Françoise Bernard ; Frédéric Encel ; Christiane Rancé ; Noémie Halioua ; Jean-Pierre Winter ; Jean-Paul Brighelli ; Marc-Alain Ouaknin ; Stephane Barsacq ; Pascal Fioretto ; Olivier Orban ; Stéphane Simon ; Laurent Munnich ; Ivan Rioufol ; Fabrice d’Almeida ; Dany Jucaud ; Olivia Grégoire ; Elise Fagjeles ; Brigitte-Fanny Cohen ; Yaël Mellul ; Lise Bouvet ; Frédéric Dumoulin ; Muriel Beyer ; André Bercoff ; Aliza Jabes ; Jean-Claude Zylberstein ; Natacha Vitrat ; Paul Aidana ; Imam Karim ; Alexandra Laignel-Lavastine ; Lydia Guirous ; Rivon Krygier ; Muriel Attal ; Serge Hefez ; Céline Pina ; Alain Kleinmann ; Marie Ibn Arabi-Blondel ; Michael Prazan ; Jean-François Rabain ; Ruth Aboulkheir ; Daniel Brun ; Paul Aidane ; Marielle David ; Catherine Kintzler ; Michèle Anahory ; Lionel Naccache ; François Ardeven ; Thibault Moreau ; Marianne Rabain-Lebovici ; Nadège Puljak ; Régine Waintrater ; Michèle Anahory ; Aude Weill-Raynal ; André Aboulkheir ; Elsa Chaudun ; Patrick Bantman ; Ruben Rabinovicth ; Claire Brière-Blanchet ; Ghislaine Guerry ; Jean-Jacques Moscovitz ; André Zagury ; François Ardeven ; Estelle Kulich ; Annette Becker ; Lilianne Lamantowicz ; Ruth Aboulkheir ; Christine Loterman ; Adrien Barrot ; Talila Guteville ; Florence Ben Sadoun ; Michèle Anahory ; Paul Zawadzki ; Serge Perrot ; Patrick Guyomard ; Marc Nacht ; André Aboulkheir ; Laurence Bantman ; Josiane Sberro ; Anne-Sophie Nogaret ; Lucile Gellman ; Alain Bentolila ; Janine Atlounian ; Claude Birman ; Danielle Cohen-Levinas ; Laurence Picard ; Sabrina Volcot-Freeman ; Gérard Bensussan ; Françoise-Anne Menager ; Yann Padova ; Evelyne Chauvet ; Yves Mamou ; Naem Bestandji ; Marc Knobel ; Nidra Poller ; Brigitte-Fanny Cohen ; Joelle Blumberg ; Catherine Rozenberg ; André Aboulkheir ; Caroline Bray-Goyon ; Michel Tauber ; André Zagury ; Laura Bruhl ; Eliane Dagane ; Paul Zawadzki ; Michel Bouleau ; Marc Zerbib ; Catherine Chalier ; Jasmine Getz ; Marie-Laure Dimon ; Marion Blumen ; Simone Wiener ; François Cahen ; Richard Metz ; Daniel Draï ; Jacqueline Costa-Lascoux ; Stéphane Lévy ; Arthur Joffe ; Antoine Molleron ; Liliane Kandel ; Stéphane Dugowson ; David Duquesne ; Marc Cohen ; Michèle Lévy-Soussan ; Frédéric Haziza ; Martine Dugowson ; Jonathan Cohen ; Damien Le Guay ; Patrick Loterman ; Mohamed Guerroumi ; Wladi Mamane ; William de Carvalho ; Brigitte Paszt ; Séverine Camus ; Solange Repleski ; André Perrin ; Sylvie Mehaudel ; Jean-Pierre Obin ; Yael Mellul ; Sophie Nizard ; Richard Prasquier ; Patricia Sitruk ; Renée Fregosi ; Jean-Jacques Rassial ; Karina Obadia ; Jean-Louis Repelski ; Edith Ochs ; Jacob Rogozinski ; Roger Fajnzylberg ; Marie-Helène Routisseau ; Philippe Ruszniewski ; André Senik ; Jean-François Solal ; Paule Steiner ; Jean-Benjamin Stora ; Anne Szulmajster ; Maud Tabachnik ; Daniel Tchenio ; Julien Trokiner ; Fatiha Boyer ; Cosimo Trono ; Henri Vacquin ; Caroline Valentin ; Alain Zaksas ; Slim Moussa ; Jacques Wrobel ; Roland Gori ; Nader Alami ; Céline Zins ; Richard Dell’Agnola ; Patrick Beaudouin ; Barbara Lefebvre ; Jacques Tarnéro ; Georges-Elia Sarfat ; Lise Boëll ; Jacques Wrobel ; Bernard Golse ; Céline Boulay-Esperonnier ; Anne Brandy ; Imam Karim ; Sammy Ghozlan.

 

Retrouvez le nouveau site d'Egale
Dès le 3 Janvier 2019.
Joyeuses fêtes à tous !

Laïquement vôtre.

A venir, notre colloque spécial en septembre 2018 : comment démêler le vrai du faux et affuter son esprit critique autour de la sensible question de la laïcité

Les actions d'ÉGALE

Nous appelons nos adhérents et sympathisants à participer au Grand débat initié par le gouvernement et à répondre aux questions concernant la laïcité, à l’aide de l’argumentation développée ci-dessous : 

 

 Les Questions posées : 

 

Comment renforcer les principes de la laïcité française dans le rapport entre l’État et les religions dans notre pays ?

Comment garantir le respect par tous de la compréhension réciproque et des valeurs intangibles de la République ?

 

Les réponses d’EGALE

 

- Ne pas toucher à la loi de 1905 et ne pas ouvrir de débat à son sujet

- Rendre obligatoire par décret pour les associations cultuelles, le statut défini dans cette  loi.

- Respecter la non-intervention de l'Etat dans l'organisation des cultes

- Contrôler les fonds venus de l'étranger par des mesures de sécurité indépendantes de cette loi

- Appliquer systématiquement la police des cultes, pour sanctionner les prêches qui attaquent la République, ses valeurs et ses lois, que ce soit dans les églises, les mosquées ou les autres temples.

- Veiller à ce que l’enseignement moral et civique (qui comprend la laïcité et les valeurs de la République) soit régulièrement dispensé dans les établissements scolaires publics et sous contrat avec l’État.

Une boussole pour les acteurs et partenaires du système éducatif.

«  La laïcité est un ciment puissant dans notre pays » E Macron 2018 cérémonies des vœux aux autorités religieuses.

 

La laïcité en France, c’est un comble, est perçue par des minorités tapageuses comme intolérante face à une laïcité anglo-saxonne prétendument plus ouverte, car perméable aux accommodements raisonnables avec des religions.

Bernard FERRAND, Vice-Président d'ÉGALE,  Ancien chargé de mission Laïcité Université d’ Évry,

 

publié le 16/06/2018

Collectif laïque

[Accès à tous les communiqués

RELATIF AU PROJET DE RÉVISION
DE LA LOI DE SÉPARATION DES ÉGLISES ET DE L’ÉTAT

 

Plusieurs déclarations gouvernementales ont confirmé les informations de presse faisant état d’un projet de révision de la loi du 9 décembre 1905 de séparation des Églises et de l’État. Cette révision viserait l’élargissement des modes de financement des cultes ; quant à l’objectif de contrôle de leurs dérives, il peut être atteint par la loi actuelle

publié le 13/12/2018

Page  1 sur 19  > >>

L'actualité de la laïcité

 Le rapport de l’Observatoire de la laïcité sur le SNU est sorti. S’il affirme que les différents intervenants devront se conformer à ce qui est de règle dans le service public à savoir ne pas porter de signes religieux ostensibles, il est moins affirmatif en ce qui concerne les jeunes participants et conclut que pour les y contraindre, une nouvelle loi serait nécessaire.

Lire le rapport

 

Jean-Michel Blanquer
recale l'Observatoire de la laïcité et s'oppose aux signes religieux
Lire

(source Marianne.net)

publié le 11/01/2019

Parce qu’elle a affirmé que l’islam doit se soumettre à la critique et aux lois de la République, cette ex journaliste de Charlie Hebdo est menacée de mort sans aucun soutien des Français de confession musulmane. 

 

publié le 11/01/2019

Lors de sa bénédiction «  urbi et orbi  » le 25 décembre 2018 place Saint-Pierre, le Pape François a exhorté les habitants du monde à «  la fraternité entre les personnes d’idées différentes, mais capables de se respecter et d’écouter l’autre  ». Cet appel vaut-il aussi lorsque l’autre est une femme ? On peut en douter lorsque l’on se rappelle la harangue haineuse de ce même Pape contre les praticiens de l’interruption volontaire de grossesse, le 10 octobre 2018, déjà sur la place Saint-Pierre.

 

Tribune de Michel DEBOUT, Président du CESEC, publiée dans le cadre de la  Fondation Jean Jaurès

publié le 09/01/2019

En mai 2018, les Irlandais avaient voté à plus de 66 % contre l’interdiction de l’avortement.

Le 13/12/18, le parlement irlandais a adopté un projet de loi légalisant l’IVG.

publié le 20/12/2018

Le 6 décembre, la commission des affaires étrangères du Parlement européen votera un rapport important pour les personnes maltraitées, discriminées ou persécutées pour leurs convictions dans le monde entier. L'enjeu est de savoir si l'UE va agir pour tous ceux dont les droits de l'homme sont violés dans le monde entier, y compris les non-croyants.

 

Lire

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Paris, le 30 novembre 2018

 

Des projets de révision de la loi de 1905 seraient à l’étude. S’il s’agit de mieux encadrer des dérives intégristes mettant en cause les principes et valeurs de la République, le titre V de la loi, intitulé Police des cultes fournit l’arsenal juridique suffisant. S’il s’agit de financer les cultes de quelque manière que ce soit, on entrerait alors dans une procédure concordataire que la loi de 1905 avait précisément pour but d’abolir.

publié le 29/11/2018

Sous couvert de bonnes intentions, à savoir réguler l’islam de France, le président Macron souhaite modifier la loi de 1905. Mais prudence, il pourrait, ce faisant, ouvrir la boite de Pandore et mettre à mal des principes fondamentaux contenus dans la loi de séparation.

 

LIRE

Un jeune homme originaire du Bangladesh acquitté d’un viol parce qu’ il « n’avait pas les codes culturels » français  … On se pince. Malheureusement, on ne rêve pas. 

 

A l’heure où le gouvernement pense à modifier la loi de 1905 sur la laïcité pour permettre la mise en œuvre d’un « islam de France », des signaux plus qu’inquiétants voient le jour. 

Lire

Une grande marche féministe est prévue à l’occasion de la Journée Mondiale de Lutte contre les violences faites aux femmes (25 novembre).

Afin de rassembler le maximum d’associations, les organisatrices, Caroline De Haas et le CNDF (Comité National des Droits des Femmes), sont peu à peu passées de la volonté de compromis à la compromission caractérisée. Il est à craindre que nombre d’associations et de personnalités ne se rendent pas compte du piège dans lequel elles sont entraînées à leur insu et défilent tranquillement avec des militantes qui défendent des valeurs contraires aux leurs.

Lire

Colloque « Laïcité, une question de frontière(s) »

 

Institut du Droit de l'Espace, des Territoires, de la Culture et de la Communication

Université TOULOUSE 1 CAPITOLE 8 et 9 novembre 2018

Communication de Michel Seelig

Lire

Le 25 octobre 2018 (E.S. c. Autriche), la CEDH a considéré qu’être condamné en Autriche, en vertu du droit national, pour avoir« taxé Mahomet de pédophilie » n’était pas contraire à la liberté d’expression garantie par l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’Homme.

Charles Arambourou 10 novembre 2018

 
Lire 

Le 25 octobre, la Question d'actualité (QA) a été posée au gouvernement et la ministre de la Justice, Nicole Belloubet y a apporté une première réponse encore incomplète. Nous attendons les compléments qui ont été annoncés.

Voir page suivante, la QA et la réponse de la ministre

publié le 26/10/2018

Présentation par Raluca Ciocian-Ardeleanu. Membre du Conseil d'administration de la Fédération Humaniste européenne, Vice-président de l'association des laïques et des humanistes roumains publié sur le site de la FHE .

Traduit de l’anglais par Martine Cerf

Lire

En 2015, Rokhaya Diallo avait été invitée par une adjointe de la maire à des débats sur l’égalité femmes-hommes.

Frédérique Calandra, jugeant que cette personne n'avait pas sa place dans ce débat, s'y était opposée.

Le collectif 8 Mars, (aujourd'hui dissous) avait alors porté des accusations de racisme contre Madame Calandra. Selon un procédé maintenant bien établi, tout désaccord avec une personne "racisée", comme le disent ces mouvement proches des Indigènes de la République est aussitôt qualifié de raciste. L'injure et la diffamation plutôt que l'argumentation sont devenues les marques de fabrique de cette mouvance identitaire. 

La Maire a donc attaqué en diffamation et a obtenu gain de cause, puisque les quatre militantes incriminées pour leurs écrits devront verser 2 000 € de frais de justice et 2 000 € de dommages et intérêts. Elles sont de plus condamnées chacune à 500 € d’amende avec sursis.

publié le 04/10/2018

Dans le cadre de la journée mondiale du droit à l’avortement le 28 septembre, Laurence ROSSIGNOL et de nombreux sénateurs et sénatrices socialistes demandent la suppression de la clause de conscience spécifique à l’IVG.

publié le 28/09/2018

« Restaurer l’ordre naturel » la vision des extrémistes religieux pour mobiliser les sociétés européennes contre les droits humains en matière de sexualité et de reproduction.

 

Lire le rapport

 

publié le 26/09/2018

 

 

EGALE a le plaisir de vous informer de la sortie du dernier rapport de la Miviludes divisé en quatre parties.

 

Lire

 

À partir du 31 mai 2018, chaque bâtiment public devra arborer un crucifix dans son entrée. Un décret du ministre-président Markus Söder (membre du CSU, branche bavaroise du parti chrétien-démocrate d’Angela Merkel) l’impose désormais pour « reconnaitre une identité » à la Bavière.

Martine Cerf

Lire l'article

Billets d’actualité et d’humeur

Le journal le Monde sous l’élégante apparence de la neutralité du commentaire sait instiller la musique perverse de ceux qui ébranlent homéopathiquement le principe de laïcité. Le sujet proposé ce 11 janvier par Cécile Chambraud était:

« Le service national universel (SNU) à  l'épreuve de la loi sur le port des signes religieux ».

Billet  de Bernard Ferrand

 

publié le 12/01/2019

Le 8e Congrès international des recherches féministes dans la francophonie (CIRFF) s’est tenu  à l’université de Nanterre du 27 au 31 août 2018.

publié le 06/09/2018

C’est vrai qu’il y a de quoi s’inquiéter !

En Pologne, les conservateurs bien-pensants au pouvoir veulent supprimer presque toute possibilité de pratiquer un avortement.

En Hongrie, le pouvoir multiplie les déclarations antisémites. les autorités imposent le crucifix dans les bâtiments publics.

En Italie, l’alliance Cinq-étoiles/Ligue du Nord souhaite proscrire les francs-maçons de la vie publique 

Michel Seelig

publié le 03/06/2018

 

 

Agenda laïque

« Laïcité : mais pourquoi modifier la loi de 1905 ? »

Conférence-débat organisée par l’UFAL des Hauts-de Seine et l’UFAL Chaville + (Chaville et communes environnantes), avec le soutien de l’association EGALE

A L’ATRIUM DE CHAVILLE Salle SEGONZAC

3 Parvis Robert Schuman, 92370 Chaville

 

Tout le programme : cliquer

 

publié le 22/01/2019

 en partenariat avec

le Patronage laïque Jules Vallès, 

72 avenue Félix Faure, 75015 Paris.

 

 Lundi 11 février 2019 à 19 heures

 

 

"Faire vivre la laïcité dans une ville en région : Rennes."

 

Animé par Françoise Le Mer, secrétaire du Comité laïcité 35 et membre d'EGALE

 

 

L'histoire de la création d'un collectif d'associations à Rennes. Les enjeux sur la ville et la région, les actions de ce collectif et les difficultés rencontrées.

 

Entrée libre, inscription obligatoire.

patronagelaique.fr

___________________________________________

publié le 14/01/2019

Projet de modification de la loi de 1905 :

 

EGALE sera reçue le 24 février par la responable du ministère des cultes ministre de l’Intérieur.

publié le 11/01/2019

 
 EGALE SOUTIENT LES MOUSTACHUS

A l’occasion de la journée nationale de la laïcité, Laïcité.Info. lance l’opération les Moustachus qui promeut les pères fondateurs de la loi de 1905, tous étaient moustachus.Egale se réjouit de cette initiative. 

Voir plus page suivante.
publié le 11/12/2018

Rejoignez ÉGALE

 

Nous nous battons pour

 

VOTRE LIBERTÉ !

 

Rejoignez-nous, proposez-nous vos idées !

 

À Égale nous avons la conviction que la laïcité, la libertél'égalité hommes-femmes méritent que l'on se batte pour les promouvoir en tant que fondements d'une société de paix et d'harmonie.

 
 

Nos publications

 

Michel Seelig : CÉSAR ET DIEU Deux millénaires de relations ent re cultes et pouvoirs Préface par Jean-Paul Delahaye.Préface par Jean-Paul Delahaye.

Voici une synthèse inédite sur les relations complexes entre

les cultes religieux et les pouvoirs politiques. L’ouvrage couvre toute la période historique, de la conquête romaine à nos jours.

Pour l’Église, il traite aussi bien de l’évolution du statut de l’évêque dans son environnent local au Moyen Âge, que du développement du gallicanisme à l’époque du Roi Très Chrétien ou encore de l’invention de la laïcité à partir de la Révolution française.

Il aborde également l’évolution de la situation des cultes

minoritaires, tout au long de la période étudiée.

Des repères chronologiques et une très importante bibliographie...[.....]

 

Vingt siècles de hauts et de bas (Républicain Lorrain) Lire

publié le 30/10/2018

2ème édition

Sous la direction de Martine Cerf, secrétaire générale de l’association EGALE (Égalité-Laïcité-Europe) et Marc Horwitz, membre fondateur de l’association EGALE (Égalité-Laïcité-Europe). 

Introduction de Jean-Louis Debré, ancien président du Conseil constitutionnel de 2007 à 2016

 
publié le 05/12/2017

Cet ouvrage pédagogique reprend l’essentiel de la première édition

Dans les nouveautés de cette édition : la réactualisation de l’introduction, la Charte de la laïcité à l’école, une chronologie dynamique de la laïcité, avec ses avancées et ses reculs, de la Révolution à nos jours et le dessin de Nono pour la couverture.

 

publié le 04/12/2017

 

Les mots concordat, concordataire, reviennent dans le débat public.

Mais au fait : 

qu'est-ce-que le Concordat ?

Michel Seelig

Lire la coupure de presse du Républicain Lorrain du 03 décembre

 Une spécificité menacée (Républicain Lorrain du 27 décembre

 

publié le 03/12/2015

Autres publications

Auteur :Nadia GEERTS |
Editeur : L'HARMATTAN
Collection : Débats Laïques
Année : 11/2018

 

 

 

publié le 26/11/2018

Frédéric BEGHIN (Auteur)

Dès la maternelle, la religion infiltre la vie scolaire et défie l'application de la laïcité. C'est le résultat alarmant de cette enquête de terrain menée partout en France auprès des enseignants et personnels de l'Éducation nationale. Un tableau spectaculaire qui devrait alerter l'opinion publique et les autorités, relançant débats et polémiques.

 

Interview de Frédéric Béghin :

«Sur la laïcité, l'Éducation nationale fait l'autruche»

 

publié le 03/09/2018

Comme le magazine Marianne, Egale s’indigne que « Le licite et l’illicite en islam », un livre qui prêche la haine de l’autre, autrefois interdit, de nouveau en vente libre en France et que seuls quelques rares médias osent l’évoquer. 

 

A lire pour en savoir plus sur Marianne

 

"Le licite et l’illicite en Islam" : un livre antisémite, homophobe, misogyne… en vente libre en France

 

Gérard Bouchet (Auteur) Gérard Delfau (Auteur) Paru le 2 mai 2018 Essai (broché)

La laïcité est aujourd'hui malmenée et a besoin d'être défendue, expliquée, nommée. L'auteur propose un argumentaire militant à tous ceux qui veulent être dans ce combat, en fournissant des références juridiques, historiques ou philosophiques. Voici une sorte de manuel à l'usage du citoyen laïque.

publié le 28/05/2018