Les statistiques sur les opinions religieuses ne sont pas interdites partout.

posté le 25/05/2015

 Une émotion légitime est exprimée par des commentateurs après l'enquête du maire de Béziers sur les opinions religieuses des élèves des écoles publiques. Les statistiques sur les opinions religieuses des élèves sont en effet interdites dans notre République. Certes! Mais, c'est oublier qu'elles sont permises et organisées dans les établissements publics d'enseignement en Alsace  Moselle en vertu d'un décret  de 2008 inscrit dans le code de l'éducation à l’article R 481-2, toujours en vigueur.

 

Les établissements sont autorisés " à collecter, conserver et traiter les informations nominatives relatives à l'organisation de l'enseignement religieux dispensé qui directement ou indirectement font apparaître les opinions religieuses". Ces appartenances religieuses figurent bien dans les  registres  d’élèves qui sont tenus par les directeurs d’école, principaux et proviseurs, et sont conservés sur les fichiers numériques  d’ordinateurs. 

Cercle Jean Macé de Strasbourg



.