9 mai, journée de l’EUROPE

posté le 12/05/2011

La rencontre est saisissante, et elle porte à réflexion : 9 mai, journée de l’Europe ; 10 mai 2011, 30e anniversaire de l’élection de François Mitterrand. Les médias rivalisent pour célébrer la mémoire du premier Président de gauche de la Ve République. Lui qui fut poursuivi par tant de haine – j’en sais quelque chose, pour l’avoir accompagné – est aujourd’hui l’objet d’un culte où se mêlent la reconnaissance sincère pour son œuvre et l’expression du politiquement correct. En revanche, c’est le black out sur la journée de l’Europe : institutions, classe politique, médias se réfugient dans un silence gêné, signe de démission intellectuelle face à la pression du Front national. Aussi, il me revient cette phrase, où François Mitterrand, une fois de plus, faisait la synthèse de nos aspirations apparemment contradictoires : « La France est notre patrie, l’Europe est notre avenir. » Elle m’a servi de boussole et elle reste d’une étonnante actualité.

À ÉGALE, nous ne voulons rien céder au populisme et à la xénophobie. Nous sommes fiers d’inscrire notre combat pour la laïcité dans la construction d’une Europe démocratique, égalitaire et en marche vers la sécularisation. 
Gérard Delfau




.