Analyse des 11 mesures proposées par Najat Vallaud-Belkacem

posté le 23/01/2015

La laïcité au cœur de l’école

Le texte publié le 22 janvier sur le site du ministère propose une rapide analyse de la crise que traverse la nation française et avec elle son école. Il énonce 11 mesures destinées à renforcer l’école dans la lutte pour faire vivre nos valeurs républicaines. Ces mesures étaient attendues et seront discutées. ÉGALE vous livre son analyse d’un texte globalement très positif. 

Un constat ancré dans le réel. 

L’introduction rappelle sans concession que l’École n’est ni une tour d’ivoire, ni un sanctuaire protégé. Elle ne peut à elle seule réduire les inégalités et engager les enfants, les adolescents et les jeunes adultes dans le projet républicain, quand la société peine à le mettre en œuvre. Il était urgent qu’un Ministre de l’Éducation Nationale l’affirme haut et fort. 

En effet, il est assez facile et courant de demander à l’École de réparer les fractures et les dysfonctionnements sociaux. Il est beaucoup plus complexe d’admettre que si elle y parvient avec difficulté, voire si elle échoue sur certaines de ses missions essentielles, elle n’en porte pas l’entière responsabilité.

Deux points de cette introduction ont retenu particulièrement notre attention et ÉGALE veillera et agira pour que ce discours ne reste pas lettre morte :

1- Le rôle et la place de l’École dans la République sont « inséparables de sa capacité à faire vivre et à transmettre la laïcité. » et de ce fait que l’École doit rester indissociable de la République pour répondre au « défi républicain ».

2- La mobilisation des valeurs de la Républicaine est celle de toute l’École y compris l’enseignement agricole et l’enseignement privé sous contrat...



.