"La laïcité, point final". Hommage à Charlie Hebdo

posté le 18/01/2015

"La laïcité, point final".

Hommage à Charlie Hebdo

Il y a trois mois, en novembre, nous avions relayé à la « Une » du site l’Appel à soutien, qu’avait lancé Charlie hebdo, en proie à de graves difficultés financières. C'était notre façon d'exprimer notre adhésion au combat de l'hebdomadaire contre l'obscurantisme, le fanatisme, et tous les cléricalismes, sans exception. Aujourd'hui, pour rendre hommage aux victimes de la barbarie islamiste, nous avons choisi de reproduire l’édito de Gérard Biard, rédacteur en chef du journal. Son thème : la  « laïcité, point  final », c'est-à-dire sans épithète, sans « accommodements », sans concession aucune. Bref, la laïcité-séparation, celle de 1905, qui a mis fin au Concordat de 1801, signé par Napoléon Bonaparte, la même qui a été confirmée grâce à son inscription dans la Constitution, au lendemain de la Deuxième guerre mondiale. Ce principe de Laïcité, qui assure la paix civile depuis plus d'un siècle, et sur lequel pourtant certains – à droite, à gauche, à l'extrême gauche, sans oublier l'extrême droite – voudraient revenir, ou qu’ils voudraient au moins affaiblir, au nom d'une pseudo modernisation de notre République ou d'une forme dévoyée de la lutte contre les discriminations.

 En outre, avec Gérard Biard nous tenons à dire que désormais nous ne laisserons plus passer la moindre attaque, d’où qu'elle vienne, contre les « intégristes laïques » ou « laïcards », qui, comme nous, défendent la loi de 2004 interdisant le port des signes religieux ostensibles à l'école, ou qui osent, comme nous, affirmer que toute religion a droit au respect, mais à condition qu'elle s'exprime dans le cadre de la sphère privée et qu'elle accepte le droit à la caricature, comme n'importe quelle autre opinion ou conviction. Notre position est claire : oui, à la loi de 1905, toute la loi de 1905. Autrement dit, oui, à la liberté de culte ; mais oui, d'abord et surtout, à la liberté de conscience, garantie à tous les citoyens  par son Article premier. Et, bien sûr, oui, à la liberté d’expression.

Par Gérard DELFAU et Martine CERF, le 18 janvier 2015

Lire l'extrait de l’Apéro de Gérard Biard paru dans le n° 1178 de CHARLIE HEBDO, daté du 14 janvier.

Voir tous nos anciens Editos



.