L'Europe, un rêve dénaturé.

posté le 08/12/2014

L'idée qu’il faille découvrir une “âme” de l'Union en inscrivant - dans les textes et la pratique - un partenariat avec les héritiers des religions de souches européennes est une vieille antienne communautaire. Marcel Conradt nous avait d'ailleurs déjà décrit ces lobbies religieux devenus offlciellement des instances sommitales de l'Union.
Le processus de lobbying est consubstantiel, à tous les échelons, de la politique et de la légistique européenne. Et les églises performent à développer présence et relais au coeur même du processus européen.
Les laïques - dans toutes leurs diversités et déclinaisons - ont historiquement plus de difficultés à investir ces niveaux constants d’influence et de dialogue. Et, cette fois, Marcel Conradt apporte des lumières particulières et documentées sur des épisodes peu connus - voire oubliés - des ébauches et pièges tendus aux laïques. Voire parfois de certaines cécités coupables.
Pour avancer et occuper le terrain de l'article 17 du Traité, il faut aux laïques apprendre toujours et encore à mieux connaître les stratégies en oeuvre et les traces historiques de certains “dialogues” avortés ou infructueux.
C'est l'ambition de ce livre.



.