L’accompagnement des sorties scolaires :

posté le 12/12/2014

L’accompagnement des sorties scolaires : un exemple de raisonnements confus

 

A la suite des propos de la Ministre de l’enseignement, qui demandait que les femmes voilées puissent accompagner les sorties scolaires, le Collectif laïque a publié un communiqué sur la nécessité de préserver la neutralité des enseignements à  l’école publique et donc que les parents accompagnateurs de sorties scolaires la respectent pleinement. Bien évidemment, le Collectif laïque a essuyé quelques accusations « d’islamophobie » ou de volonté « d’uniformiser » la population par refus des particularités de chacun.

 

Ces accusations sont fausses, mais surtout fondées sur une erreur de raisonnement. Tâchons d’éclairer la question, par une anecdote fictive mais qui permet d’écarter le caractère passionnel de la question pour laisser la raison s’exprimer sans entrave.

 

Supposons qu’un enseignant organise une sortie au Louvre, et demande si des parents peuvent l’assister. Un père se propose. Au jour dit, ce père arrive avec tee shirt portant l’inscription : «le pouvoir aux travailleurs ! ».  L’enseignant lui explique alors qu’il vaut mieux cacher cette inscription en fermant son manteau, l’affirmation d’opinions politiques  n’étant pas de mise dans le cadre des enseignements scolaires. Le père refuse. L’enseignant lui signifie que dans ces conditions, il décline son offre d’accompagner la classe.

Alors que faut-il en déduire ?     [Lire la suite de l'édito du 12 novembre 2014]

Martine Cerf

Journée anniversaire de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l'État.

Le Ministère de l’Education a publié une note incitant les enseignants à profiter du 9 décembre pour faire la pédagogie de la laïcité.   [Lire la note]



.