Entre mépris et colère

posté le 14/08/2010

Voilà, c’est fait, ce que nous pensions ne plus entendre a été dit, cet été, par le Président de la République : menace de déchéance de la nationalité pour des Français un peu moins égaux que d’autres et désignation à la vindicte des Roms, groupe fragile entre tous, bouc émissaire idéal et sans risque.
Le procédé est connu : l’attention est ainsi détournée des sujets brûlants qui ont constitué le feuilleton de l’été, digne des meilleurs épisodes de Dallas. Appel à la xénophobie, aux plus bas instincts dont on connaît les débordements ultimes. Cela ne peut qu’inspirer le mépris pour ces hommes qui créent la division là où ils devraient unir et qui mettent la France au ban de l’Europe, respectueuse, elle, des Droits de l’Homme.
Mais il est temps maintenant de clamer la colère : de signer la pétition sur le sitehttp://nonalapolitiquedupilori.org/ et manifester le 4 septembre1 pour exprimer que non, la majorité d’entre eux n’est ni raciste, ni xénophobe et qu’elle souhaite accueillir dignement les demandeurs d’asile et traiter avec humanité ceux qui ne peuvent pas rester.

1. Les manifestations auront lieu dans plus de 70 villes, la liste figure sur le site de la pétition



.