Le pape François invité à prendre la parole au Parlement européen

posté le 02/11/2014

Le pape François invité à prendre la parole au Parlement européen

 

Le président du Parlement européen, Martin Schultz a cru bon d’inviter le pape François à s’adresser aux députés européens, lors de sa visite à Strasbourg le 25 novembre prochain, ce que les associations regroupées dans « l’Alliance pour une Europe laïque » dénoncent comme une confusion des genres. Car enfin le pape ne représente qu’un courant de pensée parmi d’autres et certainement pas les catholiques qui ne l’ont jamais élu pour cela.

 

Plus préoccupant, le Vatican s’est illustré ces dernières années par des prises de position officielles contraires aux droits humains ardemment défendus par l’Union européenne. A l’ONU, il a mené le mouvement  d’opposition contre une motion déposée par la Norvège, visant à affirmer qu’aucune raison religieuse n’était fondée à refuser l’égalité de l’homme et de la femme. La motion avait été repoussée, c’est à dire qu’une majorité s’est prononcée contre l’égalité inconditionnelle de l’homme et de la femme, ce qui représente un échec grave pour les droits humains.

 

Dans l’Union européenne, le pape François avait appelé les catholiques à signer une pétition citoyenne « one of us », reconnaissant que le fœtus est un être humain dès le début de sa conception afin d’arriver in fine à faire interdire la pratique des IVG.

 

Les associations ont réaffirmé leur vœu que l’Union européenne pratique plus clairement la séparation du religieux et du politique, seule garante de l’avancée des libertés de tous.

Martine Cerf

 

Voir la lettre adressée à Martin Schultz

 



.