Religions et laïcité à l’hôpital public.

posté le 27/10/2014

Si la laïcité fait aujourd’hui partie du débat public, le sens qu’on lui donne varie souvent selon l’interlocuteur.

À cela deux raisons principales : la première, d’ordre philosophique, renvoie à la conception que chacun se fait des parts respectives de l’autonomie de l’individu – sa « liberté de conscience » – et des règles de la vie collective qui ne peuvent que limiter cette autonomie. La seconde, plus triviale, renvoie tout bonnement à l’inculture en la matière, très largement répandue. C’est notamment le cas pour l’hôpital public. L’au- teur dresse ici le cadre déontologique, juridique et réglementaire à l’intérieur duquel doivent être traitées les questions concrètes auxquelles le personnel soignant est journellement confronté. Il ambitionne aussi de proposer quelques éléments de réponse aux questions relevant des principes mêmes de l’acte de soins. 

 

Dossier et réflexion d'Alain AZOUVI, Statisticienéconomiste (Insee),membre duCercled’études laïques,Paris. Membre d'ÉGALE

[Accès au dossier...]



.