Les Espagnoles ont-elles fait reculer leur gouvernement ?

posté le 24/09/2014

Les Espagnoles ont-elles fait reculer leur gouvernement ?

Le journal espagnol en ligne, elmundo.es annonce dans un article daté du 14 septembre que le gouvernement a l’intention d’enterrer le projet de loi qui prévoyait d’interdire à nouveau aux femmes espagnoles d’avorter librement. Protestations de femmes et d’hommes politiques de gauche et parfois de droite, manifestations de citoyens, majoritairement des femmes, se sont succédées en Espagne, ont été relayées à Paris et à Londres et dans d’autres villes aussi, par des citoyens outrés de cette atteinte caractérisée à la liberté des femmes. Porté par son enthousiasme, le Premier ministre Rajoy annonçait même son intention de porter ce combat dans l’Union européenne afin de faire reculer le droit à l’avortement dans tous les États membres.

 

Cet automne, le projet de loi aurait dû être en discussion au Parlement. Déjà les féministes espagnoles s’organisaient pour reprendre les manifestations. Rien ne pouvait laisser imaginer un tel dénouement compte tenu du volontarisme affirmé en début d’année par le Premier ministre Rajoy et son ministre de la Justice Gallardón. Il est vrai que les dirigeants du Parti Populaire ont eu le temps de méditer sur les deux millions et demi d’électeurs perdus aux dernières élections européennes et sur les risques qu’ils couraient pour les échéances prévues en 2015.



.