22 janvier 2014

posté le 23/01/2014

En ouvrant ces Rencontres dont le groupe socialiste fait désormais un rendez vous annuel, son président, Bruno Le Roux, salue ce « travail d’affirmation politique », estimant que la laïcité est «fondatrice de l’idée socialiste ». Un travail d’autant plus nécessaire que « régulièrement des faits ou des comportements bousculent la laïcité », ce qui nous impose un « devoir constant de vigilance ». En prélude aux interventions du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, et de l’ancien grade des sceaux Robert Badinter, un échange portait sur les enjeux laïques en Europe autour de trois témoins: Annie Sugier, présidente de la Ligue du droit international des femmes, Martine Cerf, secrétaire générale de l’association Egale, et Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République et membre de l’Observatoire de la laïcité. Tous ont souligné l’importance du combat pour l’égalité des droits entre hommes et femmes, Patrick Kessel qualifiant ces dernières de « hussards noirs républicains d’aujourd’hui». En insistant sur les droits qui sont accordés aux femmes au sein de l’Union européenne, Annie Sugier a dressé un tableau finale- ment méconnu, remarquant par exemple que le droit à l’avortement ne figure pas dans la Charte des droits fondamentaux de l’UE, une Charte de plus en plus contestée au motif de « droit à la différence » qui vise toujours à rogner sur les droits des femmes et à contester l’égalité des droits entre hommes et femmes. En observant que les religions ciblaient le corps des femmes et leur sexualité, la présidente de la LDIF, fondée en son temps par Simone de Beauvoir, estime que le principe de laïcité est en régression en Europe, et que la France, de ce point de vue, se devait de montrer l’exemple, comme les députés de la majorité l’ont fait tout récemment en supprimant la notion de détresse dans les dispositions sur l’IVG. Le rejet du rap- port Estrela, qui visait à faire de l’IVG un droit européen, illustre le recul des droits, selon elle.[Accès au programme]

[Accès complet au compte rendu]



.