Lettre ouverte à Mesdames et Messieurs les Députés et Sénateurs de Gauche.

posté le 26/05/2010


Lettre ouverte d'EGALE à Mesdames et Messieurs les Députés et Sénateurs.

Madame, Monsieur,

Prochainement, vous sera soumis pour discussion et vote, le projet de loi sur l’interdiction de la dissimulation du visage dans l’espace public. La trame rendue publique ce jour montre que le projet réaffirme la volonté de la République de protéger le respect de la dignité et de l’égalité des hommes et des femmes et d’encourager « le vivre ensemble », conditions de la paix sociale.

Les événements récents de Montreuil, où des membres du mouvement « Cheikh Yassine », ont tenté par la violence de mettre fin à un débat sur le port du voile intégral, organisé par l’association Ni Putes Ni Soumises, montrent que ces groupuscules extrémistes tentent d’imposer à tout prix, leur vision de la position de la femme : niée dans son identité sociale et retirée du monde extérieur.

Ils testent ainsi la capacité de la République à résister à un ordre obscurantiste qu’ils revendiquent par la violence. Celui-ci ne saurait avoir droit de cité, ni en France ni en Europe, ni même dans quelque pays libre.

La France reste emblématique dans le monde et nos décisions sont attendues avec espoir par les défenseurs des droits de l’Homme, partout, et surtout dans les pays où ils ne peuvent s’exprimer librement.

Nous vous demandons instamment, à vous, parlementaire de gauche, de voter pour ce texte, car il ne saurait prêter le flanc à des débats partisans. Il en va du consensus républicain et celui-ci doit être défendu avec vigueur et sans ambigüité.

Madame, Monsieur, la violence de l’obscurantisme doit se heurter à votre détermination sans faille. Le consensus qui s’est fait jour dans la population ne peut vous laisser aucun doute sur le soutien que celle-ci vous apporte. Ne nous décevez pas.

Veuillez recevoir, Madame, Monsieur, l’assurance de notre respectueuse considération.

Martine Cerf. Secrétaire générale



.