Réenchanter l’Europe des citoyens

posté le 25/04/2013

PROGRAMME

9.30 – 10.00 Inscriptions et café

10.00 – 10.15 Accueil par Jean-Claude Thébault, directeur général du BEPA Modérateur: Katharina von Schnurbein, conseiller du BEPA

10.15 – 10.35 Catherine Lalumière, ancienne vice-présidente du Parlement européen et présidente de la Maison de l’Europe à Paris, Discours d’ouverture

10.35 - 11.00 Carsten Lietz, membre du cabinet de la vice-présidente V. Reding, Placer les citoyens au coeur de l'Europe en période de changement

11.00 - 11.35 Questions et réponses

11.35 – 12.05 Propositions d’EGALE sur le thème du jour par Martine Cerf, secrétaire générale d’EGALE

12.05 - 13:00 Propositions de l’AEPL sur le thème du jour: La perception de l’Europe et le sens d’appartenance,Roger Eraers L’économie et les financesFrançois Grosjean Le socialFranz Pichler Le politique, Edith Bertin

13.00 – 14.30 Déjeuner

14.30 – 15.15 Questions et réponses

15.15 – 16.15 Table Ronde : Pourquoi une fédération européenne et comment la mettre en oeuvre ?

Modérateur: Alan Frommer, président de l'AEPL

Yves Bertoncini, Directeur de Notre Europe Institut Jacques Delors Gérard Delfau, Président d’EGALE

Alain Jean, Section régionale Bretagne de l'AEPL Margaritis Schinas, chef adjoint du BEPA

16.15 – 17.00 Débat

17.00 – 17.15 Clôture par Jean-Claude Thébault, directeur général du BEPA

 

Catherine Lalumière, présidente de la maison de l’Europe à Paris a mis l’accent sur la nécessité de donner de la consistance à la vision européenne, à son projet de civilisation occulté par la politique économique ultra libérale suivie par l’Union.

 

Les propositions d’EGALE, issues du travail du Groupe Europe concrètes et réalistes, étaientregroupées selon 3 axes :

1-    L’Europe doit rester un espace de paix économique (après la paix militaire)

2-    L’Europe doit se rapprocher des citoyens et renforcer la démocratie

3-    L'Europe doit rapprocher les citoyens entre eux.

Des propositions précises d’action illustraient ces orientations et ont été très applaudies.

Lors de la table ronde, Gérard Delfau a vigoureusement défendu l'idée que la solution

à la panne actuelle de l'Union européenne passait d'abord par la réorientation de ses choix politiques,

en matière d'emploi et d'environnement notamment, avant tout débat de type institutionnel sur la mise en place d'une structure fédérative.

Le rapport remis à Commission, puis envoyé au ministre délégué aux affaires européennes, ainsi qu’au président du Parlement européen, aux présidents des groupes et aux députés européens français.

 

Lire les propositions de l’AEPL :

Rapport du groupe économie et finances

 
 
 
 


.