EGALE est en pointe sur la question du Concordat

posté le 25/05/2012

EGALE est en pointe sur la question du Concordat 

Le Collectif laïque  s’est réuni hier, rue Cadet, avec la participation de nombreuses associations, Jean-Philippe Marcovici du Grand Orient assurant la présidence. Martine Cerf et Gérard Delfau  représentaient EGALE. Un gros dossier de prises de position sur le Concordat, émanant  essentiellement de personnalités laïques d’Alsace et de Moselle, a été remis aux participants.

Deux décisions ont été prises dans un climat  consensuel :

A - Elaboration par le groupe de pilotage du Collectif d’un texte commun intégrant les lignes de force des prises de position des militants de Metz et de Strasbourg à partir des axes suivants :

 
  1. Concordat : ni constitutionnalisation, ni statu quo ; aller vers une intégration progressive et négociée des 3 départements dans la loi de 1905.

  2. Abrogation du caractère obligatoire des cours de religion à l’école publique, ces derniers devenant dans un premier temps optionnels.

  3. Abrogation de la pénalisation du blasphème.

B - Proposer aux personnalités engagées d’Alsace et de Moselle d’organiser une réunion pour une mise au point du texte définitif qui servirait de base aux discussions avec l’Elysée et le gouvernement.

Lieu proposé : Strasbourg ; date : 5 juillet .

 Ainsi serait respectée la démarche démocratique

Evidemment rien ne serait rendu public avant les élections législatives. 

EGALE  25-05-12

Rappel des étapes antérieures

  1. Gérard Delfau a pris position dès la mi-mars contre l’idée de constitutionnaliser le régime dérogatoire des Cultes en Alsace et en Moselle dans un chapitre d’ Eloge de la Laïcité, Editions Vendémiaire .

  2. Fin avril, il est allé consulter sur place les principales associations et personnalités qui se sont opposées vigoureusement à ce projet contenu dans la Proposition 46 du candidat Hollande. Il a séjourné pour cela à Metz et à Strasbourg.

  3. Simultanément Martine Cerf a suscité, au sein du Collectif laïque, qui siège rue Cadet depuis l’automne, la création d’un Comité de pilotage, dont elle assure la coordination. Celui-ci est spécialement chargé de préparer une position commune aux militants laïques locaux et aux structures nationales, conformément à la suggestion d’EGALE. Il  siège depuis mai.

  4. Dès le 15 mai, grâce à Yves le Bihan, nous avons publié sur le site la position de notre association et nous avons adressé une lettre au nouveau Président de la République reprenant notre argumentation et demandant un rendez-vous à l’Elysée.

 

Tel est le résumé succinct d’un gros travail collectif . Nous tiendrons nos adhérents et sympathisants au courant des nouveaux développements. Mais d’ores et déjà nous leur demandons instamment d’interpeller les candidats aux législatives sur la position qu’ils prendraient en cas d’élection sur ce sujet crucial.

GERARD DELFAU   27-05-12



.