Réformer les rythmes scolaires dans l’intérêt des enfants et revaloriser la fonction d’enseignant.

posté le 11/02/2013

 

Réformer les rythmes scolaires dans l’intérêt des enfants et revaloriser la fonction d’enseignant.

 

En  tant qu'ancien enseignant et, en tant qu'ancien maire et parlementaire, pour qui la défense de l'école publique et de la laïcité fut et reste le combat prioritaire, je tiens à dire mon soutien total à la démarche de Vincent Peillon.

 Si nécessaire, nous devrons lancer une mobilisation nationale pour faire aboutir cette réforme dans l'intérêt des enfants.

 Ce serait pourtant une lourde responsabilité que de devoir souligner ainsi un accès de corporatisme dans une profession  que nous admirons et dont nous savons la difficulté de la tâche.

 

 Cette position est parfaitement compatible avec l'affirmation de la nécessaire revalorisation des salaires des enseignants. Le plus tôt s'engagera cette négociation et mieux nous nous porterons collectivement.

Par ces deux réformes, aussi indispensables l’une que l’autre, seront préservées les chances de l'enseignement public,  fondement de la République. 

 

Gérard DELFAU

11-02-13



.