540 millions d’euros pour les Églises en Roumanie

posté le 07/02/2013

Plus de 20 ONG ont envoyé une lettre ouverte afin de demander au parlementaires l’arrêt du financement des églises.

Ils demandent également que ces sommes soient réaffectées à l'éducation, la recherche et la santé.

La lettre ouverte a été envoyée le 6 février aux présidents des deux chambres du Parlement, le Premier Ministre, le président de la Commission européenne, la présidente du FMI, le chef de mission du FMI et le directeur du Bureau de la Banque Mondiale en Roumanie. 

«Chaque année, l'Etat fournit environ 540 millions d'euros aux religions, soit 0,4% du PIB de la Roumanie.

En Décembre 2012, l’ASUR (Association humaniste et laïque de Roumanie) avait adressé une pétition demandant de ne pas financer les religions. Cet effort se poursuit vers le Parlement. Ces organisations signataires souhaitent attirer l'attention des législateurs sur le fait que le montant de l’impôt doit être utilisé dans l'intérêt direct des contribuables, pas pour soutenir les cultes qui sont des organisations privées. A cette occasion, elles réaffirment leur position qui est de remplacer la subvention prévue au budget par un impôt des cultes tel qu’il existe en Allemagne.

Des associations amies en Roumanie, membres de l’Alliance pour une Europe laïque.



.