Accéder au Facebook d'Egale : Like Laïcité

Accédez au Twitter d'Egale ! Egalité Laïcité Europe


Editorial

Un regard optimiste sur la laïcité dans l'actualité.

posté le 17/02/2018

Un regard optimiste sur la laïcité dans l’actualité Aucune intention d’élaborer pour vous une revue de presse du premier trimestre 2018; simplement le besoin d’analyser à grands traits deux événements politiques récents: l’un littéraire avec la sortie du livre de Marlène Schiappa « Laïcité, point ! », l’autre le discours de Bastia du Président Macron en Corse. 1 Pourquoi lier ces deux actualités? Elles illustrent à mon sens ce qui, dans le positionnement et l’action gouvernementale, doit être souligné pour donner un peu d’optimisme aux défenseurs de la laïcité en tant que «socle de la République». Marlène Schiappa secrétaire d’Etat chargé de l’Egalité entre les femmes et les hommes développe dans un opuscule dense paru en janvier une conception exigeante et éminemment politique de la laïcité. Elle y défend notamment la laïcité comme condition de l’exercice des droits des femmes. Aucune révélation à attendre, ce qui est bien compréhensible puisque la laïcité « c’est le principe selon lequel l’Etat affirme la préséance de la raison, de la science, de la recherche de la vérité, sur l’obscurantisme». Mais des rappels concrets qui parlent à tous. Par exemple dit-elle « les institutions religieuses ne doivent pas décider si en tant que femme j’ai le droit d’avorter, de divorcer, de manger, d’aimer et de travailler » parce que dans notre République laïque les lois sont supérieures pour l’Etat aux lois d’un Dieu et que «les institutions religieuses ne doivent obliger aucune femme, nulle part, jamais à rien.» Rappel est fait, à titre d’exemple que, pour la République, seul le mariage civil est reconnu et que les règles de divorce sont les mêmes pour les femmes et les hommes contrairement à certains textes religieux. Au-delà, elle passe au tamis de sa réflexion les exigences et les objectifs de l’école républicaine, des services publics ou soutient, plus avant dans son texte la liberté de caricaturer, de blasphémer. Elle réaffirme avec force que dans l’espace des lois de notre République la liberté de conscience est absolue et que de très nombreux tabous peuvent être librement dépassés. Laiciit2, point ! M.Schiappa et J.Pel5er Edi5on de L’aube 1 Elle insiste par ailleurs sur le fait que la laïcité doit être conçue comme le bien commun d’une nation unique et d’un peuple unique. C’est en symbiose avec cette affirmation qu’on mesure la détermination de l’action gouvernementale en Corse. A cet égard le discours du Président Macron le mercredi 7 février sur l’avenir de la Corse est conforme aux vœux du plus grand nombre de laïques. Il est éminemment Républicain. LA ligne politique formulée consiste à donner un avenir économique et politique à l'Ile à laquelle le Chef de l’ Etat promet «l’ordre républicain », écarte dans cette logique l'amnistie des crimes contre l’État, ferme la porte à la co-officialité de la langue corse et au statut spécifique de résident. Dans le même temps, l'engagement de reconnaitre nominativement la Corse et de l'inclure dans une refonte de l'article 72 de la constitution me semble parfaitement justifié au même titre que la valorisation de cette région insulaire dans les politiques propres à la méditerranée. A titre anecdotique, je trouve puérile et non conforme à l’éthique républicaine l'attitude de Gilles Siméoni président du Conseil Exécutif de Corse de ne pas participer au déjeuner organisé en l'honneur de la venue du Président de la République. Il est un temps où par exemple en Aveyron, un territoire que je connais bien, autour des années 80, lorsque le Président Giscard d'Estaing venait exposer sa volonté d'étendre le camp militaire du Larzac, perspective terriblement contestée, les élus d' opposition marquèrent leur désaccord en participant au déjeuner présidentiel... mais en retournant leur assiette ! Alors, ou bien en Corse la gestuelle républicaine a évolué, ou bien la goujaterie républicaine mine notre vivre ensemble. Dans ce contexte, ne serait-il pas utile de rappeler une fois encore que la République laïque dans l’idéal reconnait les droits et revendications émanant d’individus citoyens et non de communautés ethniques, religieuses ou territoriales? L’égalité républicaine n’interdit elle pas toute inégalité issue de race, de religion de sexe sur un territoire constitutionnellement « indivisible » ? Un livre et une parole sont là pour rappeler ces évidences. Bernard FERRAND

A venir, notre colloque spécial en septembre 2018 : comment démêler le vrai du faux et affuter son esprit critique autour de la sensible question de la laïcité

Les actions d'ÉGALE

Parce que l’anti-sémitisme ne cesse de progresser en France et en Europe, parce qu’il n’est plus l’apanage unique de l’extrême droite mais que la mouvance islamiste apparaît aujourd’hui comme un de ses principaux contributeurs, Egale soutient la tribune des 300 intellectuels contre le nouvel anti-sémitisme et approuve sa demande d’abroger en France les passages du Coran incitant à la haine et au meurtre des Juifs.

Lire le manifeste et voir la liste des signataires
publié le 24/04/2018

Le 11 avril 2018 , madame Mairead McGuinness avait invité les organisations non confessionnelles pour évoquer le sujet de la situation des non croyants dans l'Union européenne et dans les pays tiers. La question était de savoir comment le Parlement pouvait contribuer à améliorer leur situation, alors qu'ils sont persécutés dans bon nombres de pays et qu'ils sont parfois discriminés au sein de l'union elle-même. 

Voir l'intervention de Martine Cerf pour EGALE

publié le 19/04/2018

Emmanuel Macron a choisi le 9 avril dernier de s’exprimer devant la Conférence des évêques catholiques de France dans un ancien couvent dit le « collège des Bernardins »....

 

MARROU et GRÉGOIRE

Parmi les nombreuses personnalités citées dans son dernier discours du 9 avril devant les prélats et les auditeurs de l’Académie catholique de France, Emmanuel Macron a mentionné deux noms qui semblent ne pas voir retenu l’attention des médias (à de rares exceptions près)...

 

publié le 19/04/2018

Devant les évêques de France, le président de la République, Emmanuel Macron a dit vouloir « réparer le lien abîmé entre l’Église et l’État ».

Cette entorse inexcusable à la laïcité choque unanimement tous les partisans de la laïcité à la française et du respect intangible de la loi de 1905.

 

Découvrez ci-dessous les réactions édifiantes de :

 l’Observatoire Chrétien de la laïcité,

Jean Glavany

et Catherine Kintzler

publié le 18/04/2018

Ce rapport, remis en février au ministre de l'Intérieur, mérite une lecture attentive.

Nous publions ici nos commentaires sur les 15 propositions que ce rapport énonce.

Voir le rapport

Voir les commentaires

publié le 27/03/2018

EGALE appelle les députés à retirer du texte de loi sur la transparence, la modification de la loi de séparation qui élargit les financements publics des cultes et la possibilité qui leur est donnée de faire du lobbying en toute opacité, sans obligation de se déclarer comme tels.

Les derniers débats sur ce texte sont prévus aujourd'hui 20 mars

Voir le communiqué
publié le 20/03/2018

Le 6 décembre 2017, avait lieu au Parlement européen, une réunion de concertation avec la vice-présidente du Parlement, Mairead McGuinness. Cette réunion s’inscrivait dans le cadre de l’article 17 du Traité de fonctionnement de l’UE, qui prévoit des concertations régulières avec les organisations confessionnelles et non confessionnelles

 Lire

 

Le Conseil d'administration d'EGALE vient de décider de constituer des cellules de veille afin de renforcer sa capacité d'action.

Dans un premier temps, une cellule sera mise en place sur l'Île de France avec les volontaires qui voudront s'y associer. Ceux souhaitent en faire partie ou en constituer un dans leur région peuvent se faire connaître en envoyant un courriel à :  contact@egale.eu

Collectif laïque

[Accès à tous les communiqués

La séparation des Églises et de l’État est la condition absolue de la liberté de conscience, clé de voûte et principe constitutionnel de la République française.

Par ses deux premiers articles, la loi du 9 décembre 1905 fonde, structure et détermine l’organisation laïque de la République.

 

 

publié le 11/04/2018

Les associations signataires, membres du Collectif laïque national (CLN) expriment leur grande inquiétude et leur préoccupation et demandent instamment le retrait des dispositions adoptées le 13 mars dernier par le Sénat à l’occasion du débat sur l’article 38 du projet de loi« pour un Etat au service d’une société de confiance ».

LIRE

Page  1 sur 8  > >>

L'actualité de la laïcité

Cet ancien professeur de philosophie dans un lycée confessionnel musulman lillois avait été poursuivi pour avoir critiqué les dérives islamistes en cours dans son établissement. Après 3 ans de procédures, la Cour de Cassation vient d’annuler définitivement sa condamnation.

Nelly Fouks

 

publié le 15/05/2018

Le Forum des parlementaires, une association impliquée dans la promotion des droits et de l’égalité nous fait parvenir un rapport sur l’organisation mise en place par des organisations d’extrême droite hostiles à l’égalité, aux droits des femmes des homosexuels et au droit de mourir dans la dignité. 

 

L’organisation en question vise particulièrement l’Europe au travers du think tank Agenda Europe. La Manif pour Tous est une émanation française. Inspirés par le christianisme, les contributeurs connaissent parfaitement les circuits de décision de l’Union Européenne. Violents et agressifs dans le ton, ils veulent « Restaurer l’ordre naturel » lutter contre la contraception, le divorce, l’égalité homme/femme, l’homosexualité et la procréation médicalement assistée. 

Nelly Fouks

 

publié le 04/05/2018

Laïcité : quand Macron crée la polémique 

Devant les évèques de France, Emmanuel Macron a dit vouloir "réparer" les liens entre l'Eglise et l'Etat. Des propos qui ont fait vivement réagir à gauche. Pour revenir sur cette polémique, Rebacca Fitoussi reçoit sur le plateau d'OVPL, la sénatrice (RDSE) Françoise Laborde, Frédéric Lefebvre, du parti Agir, Guylain Chevrier du Comité Laïcité et République et Bruno Cautres, politologue.

 

ÉCOUTER ET VOIR

 

Nouvelle percée en faveur de l'euthanasie. En pleins États généraux de la bioéthique, un avis du Conseil économique, social et environnemental (Cese) favorable à une aide active à mourir a fait l'effet d'un pavé dans la mare.

Fin de vie

Le Président au collège des Bernardins

Notre Président de la République déclare vouloir "réparer" les liens entre l’Église catholique et l’Etat français, qui "s’est abîmé" ...
Nous renvoyons chacun au travail effectué en mars 2012 par nos amis de Laïcité Aujourd'hui

Le 21 mars dernier, lors des questions au gouvernement, la sénatrice Françoise Laborde rebondissait sur l’appel des 100 intellectuels contre le séparatisme islamique. Elle interpella le Premier Ministre sur les attaques de plus en plus fréquentes contre la laïcité et comment il comptait y remédier. 

 La réponse, courtoise, d’Edouard Philippe ne prend malheureusement en compte qu’un aspect très technique des agressions anti-laïques sur le net et les réseaux sociaux.

Vous trouverez ci-dessous la retranscription de leur échange.

LIRE

Signez la pétition citoyenne européenne contre les extémismes pour que la Commission lutte efficacement contre les extrémismes et leur financement dans l'Union européenne.

SIGNEZ

Information publié le 22 mars par nos amis de Concarneau sur leur site Web

 

Lettre au Président du Conseil régional

Monsieur le Président,

La presse locale vient de faire état d'une décision de la Région Bretagne concernant le soutien aux investissements immobiliers dans un lycée privé confessionnel du secteur de Concarneau : un million d'euros, soit 70% du montant du projet. (Lire)

Le Figaro publie dans son n° daté du 20 mars 2018, l'appel de 100 intellectuels qui dénoncent la volonté séparatiste de certains mouvements islamistes, rappellent les dégâts sur la société généré par l'apartheid et rappel que les choix de la France sont à l'opposé de ces conceptions séparatistes. Ils rappellent le principe de laïcité, au fondement de nos libertés : "nous voulons vivre dans un monde complet où aucune religion ne fait la loi"

Voir l'appel et la liste des signataires

Le préfet Gilles Clavreul vient de remettre au gouvernement un rapport sur la laïcité. Il fait le constat d’un « fléchissement de la mobilisation » sur ce sujet. Est-ce à dire que la laïcité est mal défendue ? Ou au contraire, qu’elle peut faire l’objet de plusieurs interprétations ?

 

ÉCOUTER

 

 

 

Les rendez-vous

d'ÉGALE

 

 ... L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE d'ÉGALE

Lire le rapport moral, le rapport financier : accès

 

publié le 01/04/2017

Nous nous battons pour VOTRE LIBERTE !

Rejoignez-nous, proposez-nous vos idées !

À Égale nous avons la conviction que la laïcité, la libertél'égalité hommes-femmes méritent que l'on se batte pour les promouvoir en tant que fondements d'une société de paix et d'harmonie.

Agenda laïque

 

de 19h à 21h au Patronage laïque Jules Vallès, 

72 avenue Félix Faure, 75015 Paris.

 

 "Libertés et laïcité"

 

 avec Marc Horwitz, membre fondateur d'EGALE

et

co-directeur du Dictionnaire de la laïcité (Armand Colin)

 

Entrée libre, inscription obligatoire.

patronagelaique.fr

___________________________________________

publié le 18/03/2018

Nos publications

 

2ème édition

Sous la direction de Martine Cerf, secrétaire générale de l’association EGALE (Égalité-Laïcité-Europe) et Marc Horwitz, membre fondateur de l’association EGALE (Égalité-Laïcité-Europe). 

Introduction de Jean-Louis Debré, ancien président du Conseil constitutionnel de 2007 à 2016

 
publié le 05/12/2017

Cet ouvrage pédagogique reprend l’essentiel de la première édition

Dans les nouveautés de cette édition : la réactualisation de l’introduction, la Charte de la laïcité à l’école, une chronologie dynamique de la laïcité, avec ses avancées et ses reculs, de la Révolution à nos jours et le dessin de Nono pour la couverture.

 

publié le 04/12/2017

Une histoire inachevée

Jean-Marie GILLIG 

Débats Laïques

En Alsace et en Moselle, le mot « laïcité » n'a pas la même signification que dans les autres départements français. L'école publique ne peut pas y être considérée comme vraiment laïque, puisqu'elle est interconfessionnelle, par nature et par dénomination statuaire. Ces pages permettent au lecteur de comprendre pourquoi la laïcité à l'école dans les trois départements encore concordataires reste un objectif dont la réalisation permettra enfin l'égalité entre tous les élèves.

publié le 19/05/2017

 

Les mots concordat, concordataire, reviennent dans le débat public.

Mais au fait : 

qu'est-ce-que le Concordat ?

Michel Seelig

Lire la coupure de presse du Républicain Lorrain du 03 décembre

 Une spécificité menacée (Républicain Lorrain du 27 décembre

 

publié le 03/12/2015

Cet ouvrage renouvelle la réflexion sur la laïcité en explorant son histoire depuis la Révolution et en montrant qu’elle ne se limite pas à la neutralité de l’État, ni à la nécessaire fermeté républicaine face au défi de l’islam radical. 

 

 

publié le 05/11/2015

 Auteurs :

.

Guy Georges ( 2018)

et Alain Azouvi,

Membres d'ÉGALE.

 

 

publié le 28/10/2015

 

 

Auteur(s) : 

Jean-Claude Boual, Daniel J.F. Spoel et Bernard Van Asbrouck

 Éditeur : Riveneuve 

 

 

publié le 08/12/2014

Autres publications

L'Harmattan, 2017.

 

Les auteurs : Jean-Louis Auduc, Ghaleb Bencheikh, Abdennour Bidar, Gilles Bouffin, Jean-François Chalot, Guylain Chevrier, Claude Gabriel Ruche, Alain Seksig, Annie Sugier. 

 

Recension, par Pierre Baracca

Docteur en sociologie, chercheur associé au CERLIS à Paris 5-Paris 3.

publié le 18/03/2018

 Hakim El Karoui

 

 
 

L'islam est devenu une religion française. Parce que c'est la première religion pratiquée de France. Parce que les musulmans de France sont français pour les trois quarts d'entre eux...

 

publié le 21/01/2018

Le rapport 2015/2016 du collectif laïque est maintenant disponible

N’hésitez pas à le commander. 

(BON DE COMMANDE)

 

Créé en 2005 et regroupant une trentaine d’associations laïques et ou d’obédience maçonniques, le Collectif Laïque dresse chaque année un état de la laïcité en France et formule des propositions pour que ce principe constitutionnel puisse s’exprimer sans entrave.

 

publié le 06/01/2017