Oui, il faut dénoncer les dérives de l'antiracisme

posté le 05/07/2017

Après qu’une vingtaine d’intellectuels ait pris la défense de Houria Bouteldja, porte parole des Indigènes de la République, Laurent Bouvet, professeur de Sciences politiques à l’université de Versailles Saint Quentin en Yvelines, réagit à cette affaire et pointe le dévoiement des combats de l’antiracisme.Égale approuve ses propos et vous invite à les découvrir dans lefigaro.fr :

ACCÈS



.