LAÏCITÉ LES RÉPONSES DES CANDIDATS À CHARLIE HEBDO

posté le 19/04/2017

LAÏCITÉ : LES RÉPONSES DES CANDIDATS À CHARLIE HEBDO

Nous nous étions engagés à vous donner les réponses des candidats au questionnaire élaboré par le Collectif laïque. Malheureusement, seul Benoît Hamon a pris le temps de traiter toutes les questions. François Asselineau a répondu dans les grandes lignes en nous renvoyant à son programme, tandis que La France insoumise nous exprimé leur regret d’avoir reçu trop de sollicitations pour pouvoir répondre en temps et en heure. 

Voir la réponse de Benoît Hamon. (Cliquer)

Je vous engage donc à vous procurer le n° 1290 de Charlie hebdo, encore en vente dans les kiosques, dans lequel un cahier spécial reproduit les réponses reçues à leur demande d’engagement sur trois points :

  1. 1 - ne pas modifier la loi du 9 décembre 1905

  2. 2 - n’introduire aucun aménagement particulier à l’égard d’une communauté religieuse

  3. 3 - ne jamais introduire un délit de blasphème dans la législation

Vous pouvez consulter ici l’article introductif de Gérard Biard auquel nous souscrivons. J’y ajouterai que Jean-Luc Mélenchon mentionne explicitement le Dictionnaire de la laïcité dans lequel il avait écrit dès 2011 l’article « blasphème ». 

 

Enfin,  je terminerai par une superbe perle de Marine le Pen qui indique dans sa réponse : «… Je me félicite que la Chancellerie ait récemment précisé que le délit de blasphème ne peut plus être appliqué en Alsace-Moselle. Il convient cependant d’aller au bout du processus, et que le législateur abroge expressément le « délit de blasphème » du droit local ». Il faut croire qu’elle est fort peu préoccupée par cette question, car il lui a manifestement échappé que l’abrogation du délit de blasphème en Alsace et en Moselle a été votée au Sénat puis à l’Assemblée nationale fin 2016 et acceptée par le Conseil constitutionnel en début d’année !

Martine Cerf



.