La Laïcité en 2017 et au delà.

posté le 25/11/2016

 De l'insoumission à l'émancipation

François Cocq et Bernard Teper

Le vieux monde subit une lente agonie.

L’approfondissement du capitalisme est une impasse et la démocratie se dérobe. Fragilisée, la société se fragmente sous les coups de boutoirs conjoints des extrémismes religieux qui revendiquent le pouvoir temporel et des docteurs Mabuse différentialistes de la politique.

Les individus en sont rendus à se chercher des identités partielles de substitution. La menace de la guerre civile rôde    

 

Les élections de 2017 ne peuvent dès lors être juste un scrutin de plus. La France verra des communautés s’affronter ou le peuple se refonder. La laïcité, parce qu’elle est tout à la fois une insoumission, un principe d’organisation sociale et politique, et un chemin vers l’émancipation, est l’outil du grand nombre pour affronter sans faiblir les dangers d’aujourd’hui et faire émerger un nouveau sens commun humaniste et universaliste pour un avenir en commun.

 

François Cocq est président de l’AGAUREPS-Prométhée (Association pour la Gauche Républicaine et Sociale-Prométhée) et adjoint-au-maire de Champigny-sur-Marne (94)  

Bernard Teper est co-animateur du Réseau Éducation Populaire (REP), membre du comité de rédaction du journal Respublica et du conseil scientifique d’ATTAC. Ils sont tous les deux militants de la France insoumise.

 

Fiche de lecture



.