Les frontières de la laïcité

posté le 15/06/2016

L'affirmation constitutionnelle de la laïcité de la République est celle d'un modèle politique fondé sur la séparation entre la sphère publique, commune à tous, et la sphère privée, celle des individus libres dans le respect de la loi, afin de garantir les libertés de conscience et de culte. 
Comme toutes les valeurs républicaines, la laïcité est une valeur reconnue, mais toujours en débat. Fondée initialement sur l'unité et le bien commun à travers le principe de séparation de l'État et des Églises, elle a évolué vers une laïcité « plurielle » conçue en termes de diversité, laissant le champ libre à la prise en compte des expressions religieuses dans la sphère publique. 
La remise en cause de la frontière entre sphère publique et sphère privée pose un certain nombre de difficultés dans la mise en œuvre du principe constitutionnel de laïcité qui connaît des limitations matérielles et territoriales. 
Les frontières de la laïcité sont aujourd'hui de plus en plus remises en cause. 
Cet ouvrage s'attache à identifier la laïcité et à en présenter les traductions juridiques, le retour au droit étant nécessaire pour comprendre les enjeux contemporains et proposer des réponses conformes à la laïcité républicaine telle qu'elle a été construite en France. 

Frédérique de la Morena est maître de conférences en droit public à l'université Toulouse 1 Capitole, membre de l'IDETCOM (EA 785). Elle a été membre de la mission Laïcité auprès du Haut Conseil à l'intégration (2010-2013).



.