La Laïcité, défi du XXIe siècle

posté le 05/11/2015

Gérard DELFAU, La Laïcité, défi du XXIe siècle, collection Débats laïques, L’Harmattan, novembre 2015, 20€

Cet ouvrage renouvelle la réflexion sur la laïcité en explorant son histoire depuis la Révolution et en montrant qu’elle ne se limite pas à la neutralité de l’État, ni à la nécessaire fermeté républicaine face à la pression de l’islam radical.  C'est, nous dit l’auteur, un processus de longue durée, multiforme, et par nature inachevé, comme l'illustrent les débats relatifs à l'IVG, au "mariage pour tous", mais aussi à la Fin de vie. L'enjeu principal aujourd’hui pour Gérard Delfau, c’est la défense de l'égalité des droits, pour les femmes et les minorités sexuelles, que contestent tous les intégrismes religieux. Ayant défini l’« exception française » que représente la Laïcité-séparation depuis 1905, il en dénonce deux entorses graves : le financement public de l’école privée confessionnelle et le Concordat. Puis, élargissant le débat, il pointe le danger de guerres de religion à l’échelle planétaire. Et il nous encourage à relever le défi : le XXIe siècle sera laïque ou ne sera pas…Il plaide enfin pour une liberté absolue de conscience, objectif ultime de la Laïcité. 

 

Remerciements

 

La rédaction d’un ouvrage de cette ampleur et sur un sujet aussi brûlant ne peut pas être une aventure solitaire. Pour entretenir la recherche intellectuelle, approfondir les thématiques aussi diverses, il faut un soutien, un environnement stimulant. Il faut surtout ne pas être coupé de la vie réelle. En effet, la laïcité, telle que je la conçois, n’est pas un sujet de thèse, mais une somme de problématiques et de cas concrets, auxquels on est confronté au quotidien et auxquels il faut tenter d’apporter une réponse. J’ai trouvé ce soutien au sein de l’association ÉGALE (Égalité. Laïcité. Europe. www.egale.eu) que j’anime avec Martine Cerf, l’infatigable et remarquable secrétaire générale, ainsi qu’un noyau de militants fidèles, tous passionnés par le combat idéologique. Je l’ai trouvé aussi au sein de la Fédération Générale des PEP (Pupilles de l’Enseignement Public), ce réseau, déjà centenaire, d’associations d’éducation populaire et d’établissements de soins à divers types de publics en difficulté. Je remercie tout particulièrement son président, Jean-Pierre Villain, qui m’a ouvert les portes d’un monde où les valeurs de solidarité et laïcité sont conjuguées en permanence dans les activités périscolaires et dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap. Il y a enfin ces amis proches, avec qui je partage, depuis tant d’années l’engagement militant et la réflexion théorique ou politique, comme Patrick Kessel, Philippe Foussier, et Didier Molines. À tous et à toutes, ceux que j’ai nommés, ceux à qui je pense, et tous les autres rencontrés au gré des dizaines de réunions publiques ou privées, je veux exprimer ici ma reconnaissance. 

 

 

Gérard Delfau, ancien maître de conférences en littérature et civilisation françaises à la Sorbonne, a été maire et sénateur de l’Hérault entre 1980 et 2008. Il a publié Du Principe de laïcité. Un combat pour la République, en 2005, et Éloge de la laïcité, aux Éditions Vendémiaire, en 2012. 

 



.