Déterminée, posée et sûre de son fait, l’écrivaine Anne Bert, 59 ans, atteinte de la maladie de Charcot, a décidé de se faire euthanasier en Belgique. L’occasion, pour Eric Favereau (Libération du 14 septembre) de revenir sur cette question douloureuse, toujours d’actualité chez nous au-delà des quelques avancées de la loi Claeys-Léonetti du 27 janvier 2016.

 Alain Azouvi  

 

 

publié le 17/09/2017

Deux évènements récents nous rappellent les enjeux éthiques, affectifs, institutionnels de la fin de vie.

I- Le site parlons-fin-de-vie.fr

II- Marwa

 

 

 

 

publié le 15/03/2017
JUSTICE

Les parents de Vincent Lambert annoncent leur volonté de porter plainte contre le CHU de Reims, où leur fils est hospitalisé, et contre leur belle-fille Rachel Lambert. L'avocat Jérôme Triomphe confirme auprès de LCI que l'hôpital est attaqué, notamment pour "tentative d'assassinat".

 

 

 

 

 

publié le 13/01/2017

 

euthanasieÀ ce jour, quatre Etats ont dépénalisé l’euthanasie : les Pays-Bas (2001), la Belgique (2002), le Luxembourg (2009), la Colombie (2015). En Suisse, le suicide assisté est autorisé. Aux Etats-Unis, cinq Etats autorisent également le suicide assisté : l’Oregon depuis 1997, l’Etat de Washington (2009), le Montana (2009), le Vermont (2013), la Californie (2015).

L’ADMD a invité, le 3 décembre, le médecin belge Yves de Locht à parler de la « loi relative à l’euthanasie » du 28 mai 2002 de son pays (Lire le texte)

 Alain Azouvi

publié le 15/12/2016
Le Blog de l'ADMD

Cette nomination – attendue depuis plusieurs semaines – nous inspire quelques réflexions...

publié le 23/04/2016

Le fossé entre les élus et le peuple aura été rarement plus prononcé que sur la question de la fin de vie, plus précisément sur le droit à l’euthanasie et au suicide assisté.

Plébiscité selon les sondages par 90 % des Français, il vient d’être récusé par l’Assemblée Nationale, le 27 janvier, à une très large majorité. L’ADMD s’est indignée d’une loi que son président a jugée « inhumaine et hypocrite », alors que ceux qui l’ont votée insistaient au contraire sur ses avancées au regard de ce qui la précédait. Nous prétendons ici donner raison, sur la forme aux seconds, sur le fond au premier. 

Présentation de la loi par Alain Azouvi

 Lecture "zen"

publié le 03/02/2016

Le numéro 81 (4 novembre) de l’hebdomadaire Le 1 est consacré à la fin de vie.

 

Trois dimensions :

- les témoignages de Noëlle Châtelet et Michel Onfray qui, l’un et l’autre, ont eu à accompagner jusqu’à la fin une personne aimée ;

- des contributions qui, à l’inverse, redoutent que la parole et la décision reconnues aux malades débouchent sur des abus incontrôlables (le philosophe Emmanuel Hirsch, la professeur Brigitte Perrouin-Verbe), maintenant ainsi le corps médical comme seul décideur ;

- des données factuelles enfin, notamment sur les Etats ayant dépénalisé l’euthanasie.

Présentation d'Alain Azouvi, Membre d'ÉGALE

publié le 11/11/2015

Liminaire : le texte qui suit n’a pas été rédigé par un « spécialiste » de la fin de vie. Il est soumis à ÉGALE pour débat.

 

L’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD) est la plus importante, la plus visible, la mieux organisée de celles qui investissent temps, réflexions  et militantisme sur la délicate et difficile question du droit, pour chacun, à décider du moment de sa propre mort. Forte en 2015 de près de 60 000 adhérents actifs (43 000 femmes, 17 000 hommes), dont 12 000 nouveaux inscrits dans l’année, elle est aussi la seule à avoir mis en place un fichier informatisé de recueil et d’archivage des directives anticipées, et à assurer le suivi de ses adhérents en fin de vie...

publié le 03/09/2015

 Sur l’état du patient, je n’en dirai pas plus que Bernard Ferrand, à cette exception près qu’on ne peut pas dire qu’il « mange ». Il est en fait « nourri » ce qui est bien différent. Disons même que c’est là toute la différence.

 

Accès à l'éditorial.

publié le 15/06/2015

Les valeurs républicaines sont en grand danger :

 

la raison, le progrès  scientifique, l’humanisme, la règle de droit, les droits de l’homme sont frontalement attaqués ou sournoisement rongés. Parmi les comploteurs, citons en vrac les djihadistes, les religieux extrémistes de tout poil, les créationnistes et les dictateurs de toutes espèces, militaires ou pas; parmi les petits rongeurs, on dénombrera tous ceux qui se parent des plumes du paon comme, en France, ceux qui dénaturent la laïcité en prétendant la qualifier ! 

Dans ce contexte le pessimisme pourrait être de mise. Il y a cependant de petites lumières qui clignotent dans la pénombre. À cet égard, l’affaire Vincent Lambert donne toute la mesure de la situation.

 

L’AFFAIRE VINCENT LAMBERT : LES FAITS ET LE DROIT.

(lire le développement page suivante)

 

DROITS DE L’HOMME ET SOCIÉTÉ SOUS TENSION.

(lire le développement page suivante)

 

HUMANISME ET LAÏCITÉ. 

(lire le développement page suivante)

 

Bernard FERRAND, Vice-Président d’ ÉGALE

 

Suite à l'éditorial, Marc Horwitz, Membre d'ÉGALE, nous livre sa réflexionCLIQUER 

 

Voir et écouter jusqu'au 18 juin sur ARTE (émission 28 minutes), le Docteur Kariger.

 

publié le 13/06/2015

 

L’article central de la proposition de loi sur la fin de vie proposée par Alain Claeys et Jean Léonetti a été approuvé mercredi 11 mars autorisant dans certains cas le recours à « une sédation profonde et continue ».

Source CNAFAL

publié le 14/03/2015

Je proposerai que toute personne majeure en phase avancée ou terminale d’une maladie incurable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d’une assis- tance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité.

 

Interview sur France Inter

 

du Président François Hollande sur sa position par rapport à son engagement 21 ?

 invité le lundi 5 janvier 2015 

L'extrait

publié le 17/01/2015

Tribune / Point de vue

 

L’ADMD se sent trahie par la décision du Gouvernement de nommer Jean Leonetti pour réformer la fin de vie.

Elle ne soutiendra pas une loi Leonetti de gauche.

publié le 24/06/2014

Le rapport "Penser solidairement la fin de vie" a été remis par le Professeur Didier SICARD au Président de la République.

18 décembre 2012

publié le 07/04/2014

« Faire souffrir est la seule façon de se tromper », Albert Camus

publié le 16/01/2014



.